Notre
responsabilité

Nos principes pour la préservation de l'écosystème marin se basent sur le code de conduite pour une pêche responsable émis par la FAO, et sur les indications fournies par l'International Seafood Sustainability Foundation (ISSF), dont nous sommes membres fondateurs.
Ils font partie intégrante de l'identité de notre entreprise, représentent ce en quoi nous croyons et guident notre activité sous le signe de la responsabilité.

  • 1992 Adhésion au programme Dolphin Safe.
  • 2009 Fondation de l’International Seafood Sustainability Foundation (ISSF).
  • 2010 Obtention de la certification Marine Stewardship Council (MSC) pour l'établissement de Quimper.
  • 2011 Adoption du code de conduite Tuna Supply Policy et souscription de la part de nos fournisseurs.
  • 2013 Obtention de la certification ISO 22005 pour la traçabilité du produit, et de la certification MSC pour l'établissement de Cermenate
  • 2014 Lancement de la gamme de produits Thon pêché à la ligne Saupiquet

Nos principes

La Méthode
Scientifique

Nous estimons que notre engagement pour la durabilité doit être guidé par une approche scientifique globale et systématique.
C'est pour cela que Bolton Alimentari est fondateur et membre actif de l'International Seafood Sustainability Foundation (ISSF).

AMÉLIORER LA CHAÎNE D'APPROVISIONNEMENT

L'ISSF contribue à transformer des zones de pêche au thon non durables en zones durables, répondant ainsi aux lignes directrices de la FAO pour la pêche responsable. Toutes les initiatives de l'ISSF sont présentes dans son Rapport annuel.

Non sostenibile > Sostenibile
NON DURABLE DURABLE
ISSF - International Seafood Sustainability Foundation
+
L’international Seafood Sustainability Foundation (ISSF) est une organisation à but non lucratif née en 2009 et regroupant au niveau mondial le WWF International, les scientifiques et biologistes marins les plus experts, et plus de 70 % des entreprises leaders de l'industrie de mise en conserve du thon. Sa fondation a été justement favorisée par Bolton Alimentari, qui en est actuellement membre actif. L'objectif de l'ISSF est d'assurer la durabilité des stocks de thon, la réduction des prises accessoires et la préservation de l'écosystème marin. L'ISSF adopte une approche scientifique globale et systématique, ainsi que des initiatives dépassant les intérêts économiques et politiques de chaque pays.

L'équilibre dans la pêche au thon

Considérant notre position sur le marché, nous pensons qu'il va de notre responsabilité d’étudier activement la durabilité de la pêche au thon, en collaboration avec tous les acteurs de la filière et dans le respect des indications du monde scientifique. Nous sommes convaincus que la diversification des zones d'approvisionnement, des techniques de pêche et des espèces pêchées est le meilleur moyen de garantir l'équilibre des ressources.

Nous diversifions nos méthodes de pêche

Depuis longtemps, nous appliquons une politique de diversification des méthodes de pêche que nous employons, afin de mieux équilibrer la durabilité environnementale, sociale et économique. Pour ce faire, nous évaluons attentivement différents facteurs, tels que l'impact environnemental généré par les carburants consommés par tonne de poissons pêchés, le risque de prises accessoires d'autres espèces marines, les conditions de travail des pêcheurs, la sécurité hygiénique et sanitaire, et la commercialisation d'un produit de grande qualité à un prix accessible.

C'est pour cette raison que notre thon provient d'une pêche à la senne utilisant des filets coulissants (Purse seiner), sur DCP ou bancs libres, ou d'une pêche à la ligne (Pole & Line). En 2012, nous avons lancé une gamme de thon issu d'une pêche à la ligne, que nous commercialisons aujourd'hui dans différents pays, notamment en France depuis septembre 2014.

Pêche à la senne au moyen de filets coulissants (Purse seiner)

Méthode utilisée avec des grands bateaux de pêche, capables de rester en pleine mer pendant plusieurs semaines. Une fois le banc de thons repéré, on met à l'eau une petite embarcation à laquelle est accroché le filet (senne). Par une manœuvre d'encerclement, le filet se referme vers le bas, formant une poche. Le thon pêché est immédiatement congelé à bord dans des cuves de saumure.

Pour

L'opération se déroule sur un seul bateau et dans des délais relativement brefs (environ 2 heures), ce qui garantit la traçabilité et l'hygiène, tout en évitant les problèmes sanitaires pour le poisson pêché ; elle garantit également un impact environnemental moindre concernant les bateaux, grâce à une consommation de carburant moins importante par tonne de poisson pêché.

Contre

Complexité de la sélection entre les différentes espèces de poissons présents dans le filet. On estime que dans de tels cas, les prises accessoires d'autres espèces marines peuvent s’élever à 5 %, dont la quasi-totalité est composée d’espèces qui ne sont pas à risque d’extinction. (Source : ISSF).

Pêche à la ligne ou à la canne (Pole & Line)

Méthode de pêche utilisée près des côtes. Depuis l'embarcation, on jette à la mer des appâts vivants pour attirer les thons ; grâce à de l'eau pulvérisée à l'aide de tuyaux sous pression, on crée des tourbillons qui désorientent les poissons. Les pêcheurs lancent ensuite les lignes équipées d'hameçons et, en raison du mouvement frénétique des eaux, les thons mordent et sont hissés à bord, où l'on procède rapidement à leur conservation, en les maintenant sous de la glace puis en les congelant.

Pour

Faible risque de prises accessoires d'autres espèces marines (bycatch).

Contre

Utilisation d'appâts vivants, tels que des sardines et autres petits poissons locaux, avec un risque d'impact sur leur stock s'il n'est pas correctement géré ; la performance environnementale liée à l'utilisation des embarcations est moindre, à cause de la consommation élevée de carburant par tonne de poisson pêché. Enfin, cette méthode nécessite un contrôle plus important des aspects hygiéniques et sanitaires liés à la chaîne du froid, qui se traduit par une plus grande fatigue physique du personnel employé.

ECO FAD
+

Les Dispositifs de Concentration des Poissons (DCP)

Les Dispositifs de Concentration des Poissons, systèmes d'agrégation des poissons, sont des radeaux ou balises dotés d'émetteurs-récepteurs déposés en mer le jour précédant la pêche, afin de créer sous ces éléments des conditions capables d'attirer les bancs et de rendre la pêche plus efficace. Cette technique a été découverte par les pêcheurs observant ce qui se passe dans la nature lorsque des troncs de bois ou autres objets flottants se retrouvent en mer. À partir des années 90, l'utilisation des DCP a considérablement augmenté. L'un des principaux problèmes liés à ces DCP est la prise accessoire d'autres espèces marines qui se rassemblent sous les dispositifs, ou qui risquent d'y rester emprisonnées. Afin de réduire ce phénomène, ces dernières années l'ISSF a mené de nombreuses études pour optimiser leur structure, améliorer leur gestion et leur utilisation, limiter leur impact environnemental à travers l'utilisation de matériaux biodégradables (ECO DCP).

Nous diversifions les espèces
de thon que nous utilisons

Pour sauvegarder l'équilibre de l'écosystème marin, nous appliquons une politique de diversification des espèces de thons. En outre, nous nous sommes engagés depuis longtemps à ne pas utiliser les espèces déclarées comme à risque d'extinction, comme par exemple le thon rouge (Thunnus Thynnus).

Specie di tonno pescate Specie di tonno pescate

THON LISTAO

  • 2011 26%
  • 2012 29%
  • 2013 34%
  • 2014 38%

THON
ALBACORE

  • 74%
  • 71%
  • 66%
  • 62%
Source : données internes

Nous diversifions nos
zones de pêche

Dans le respect total de la durabilité, notre politique d'achats suit les indications issues de la cartographie la plus récente de l'état des stocks de thon, publiée périodiquement par l'ISSF. Toutes les flottes qui nous fournissent des matières premières respectent également les périodes de fermeture de la pêche indiquées par les Organisations régionales pour la gestion de la pêche au thon (RFMO), afin d'assurer aux bancs de thons une pause adaptée pour la reproduction et le repeuplement.

Le zone di pesca
+
Source : données internes

Le partage des bonnes
pratiques

La durabilité de la pêche se base sur un ensemble de bonnes pratiques qui préservent les espèces et favorisent la traçabilité et la transparence de la filière. Conscients de cet aspect, nous sommes engagés dans l'adoption constante de ces pratiques à travers notre Tuna Supply Policy à laquelle souscrivent nos fournisseurs de thon.

Dolphin Safe
-98%

Réduction de la mortalité des dauphins en rejoignant le programme Dolphin Safe

ISSF

Le ProActive Vessel Register (PVR) est un registre mis en place par l'ISSF pour identifier et suivre en toute transparence et de manière publique les navires qui adoptent des pratiques en faveur de la pêche durable du thon reconnues par l'ISSF.

LIMITATION DE LA
CAPACITÉ DE PÊCHE

Tous les scientifiques s'accordent sur une définition de la limitation de la capacité de pêche en tant qu'élément fondamental pour la durabilité des stocks. C'est pour cette raison que nous adhérons à la résolution de l'ISS visant à établir un nombre limité et contrôlé de bateaux habilités à la pêche au thon auprès desquels il est possible de s'approvisionner.

CONTRE LA PÊCHE
ILLÉGALE

Pour contrer le phénomène de pêche illégale, non déclarée et non réglementée (IUU : Illegal, Unreported, Unregulated), nous garantissons la traçabilité totale du produit. Nous n'achetons pas de poisson issu d'embarcations enregistrées par l'Union Européenne sur la liste IUU, et nous choisissons du thon pêché par des bateaux correctement enregistrés auprès des RFMO. Ceux-ci doivent être en possession du code d'identification UVI (Unique Vessel Identification) émis par l'IMO (International Maritime Organization), qui assure une identification fiable, approuvée et permanente, indépendamment des changements de propriétaire ou de nom. En outre, nous n'achetons pas de thon transbordé en mer s'il n'est pas dûment autorisé par une ORGP et contrôlé par des observateurs à bord.

POUR LA RÉDUCTION
DES PRISES ACCESSOIRES

Bolton Alimentari est engagé sur différents fronts dans la réduction des prises accessoires (bycatch). Depuis 1992, nous adhérons au programme Dolphin Safe, institué par Earth Island Institute (EII), qui à ce jour a permis de réduire de 98 % la mortalité des dauphins. Nous soutenons la limitation et la réglementation de l'utilisation des DCP dans la pêche à la senne à l'aide de filets coulissants. Depuis 2011 nous adhérons, à travers l'ISSF, au programme « Bycatch Reduction Project » pour la réduction de 50 % des prises accessoires générées par les DCP, et nous demandons à nos fournisseurs des garanties d'absence de pratique de pêche aux ailerons (shark finning). Enfin, nous avons choisi de ne pas utiliser la méthode de pêche à l'aide de filets dérivants (driftnet), à cause des niveaux élevés de prises accessoires qu'elle implique.

TRAÇABILITÉ
COMPLETE DU POISSON PÊCHÉ

Nous sommes constamment engagés dans l'assurance d'une traçabilité complète du poisson utilisé dans nos produits. En effet, la traçabilité est fondamentale pour garantir la préservation de l'écosystème marin, car elle est l'un des principaux instruments de lutte contre la pêche illégale et de gestion durable des zones de pêche. Depuis 2013, notre système de traçabilité est certifié ISO 22005.

SOUTIEN DES
RÉSERVES MARINES

Pour préserver l'écosystème, nous n'utilisons pas de poisson issu des zones protégées et des réserves marines identifiées par les États côtiers et les ORGP, parmi lesquelles se trouvent les quatre réserves marines du Pacifique Centre-Ouest, établies par l'Accord de Nauru (PNA) en 2010. Nous soutenons également la création et le soutien des réserves marines pour la sauvegarde de la biodiversité et de la richesse des espèces marines.

ENREGISTREMENT DES
BATEAUX AUTORISÉS

Nous promouvons l'utilisation du ProActive Vessel Register (PVR), registre créé par l'ISSF pour identifier et suivre de façon transparente et publique les bateaux adoptant les pratiques en faveur de la durabilité de la pêche au thon identifiées par l'ISSF. Ce registre est également reconnu et encouragé pour un approvisionnement durable en produits à base de thon par WWF International (Tuna procurement guidelines). Nous avons donc enregistré toutes les embarcations en notre possession et invité nos fournisseurs à faire de même. En 2013, 46 % du thon utilisé au niveau global provenait de bateaux inscrits au PVR.

POUR LES CERTIFICATIONS
DE LA FILIERE

En accord avec la position de l'ISSF, nous examinons avec attention et favorisons les programmes de certification qui répondent aux lignes directrices de la FAO pour la durabilité des stocks, tels que la certification MSC (Marine Stewardship Council). En 2013, nous avons donc obtenu la certification de notre établissement de Cermenate pour la production selon ces normes.

Marine Stewardship
Council

Il s'agit d'une organisation internationale à but non lucratif et indépendante, dont le WWF est l'un des membres fondateurs. La certification MSC atteste que la pêche est gérée de manière durable en tenant compte de trois aspects:
- L'état des stocks de poissons
- L'impact de la pêche sur l'écosystème marin
- L'efficacité du système de gestion des pêches
La certification MSC est basée sur les lignes directrices de la FAO pour une pêche durable. L'objectif de l'ISSF est de rendre toutes les zones de pêche certifiées MSC.
www.msc.org

LES AUTRES
POISSONS

Maquereaux et sardines sont les autres espèces de poissons que nous utilisons dans nos produits. Pour chacune de ces espèces, nous mettons en pratique des actions concrètes afin de garantir leur durabilité à long terme et sur l'ensemble de la filière.

Les prochaines
étapes

Notre engagement pour la durabilité des espèces et pour une Qualité Responsable ne s'arrête pas là. Poursuivant le Bon Cap déjà tracé en 2011-2013, nous avons de nouveaux et importants objectifs pour continuer à améliorer notre parcours durable au cours de la période 2014-2016.

Nos 9 engagements